In Blog
[Temps de lecture : 5 minutes]

Pour collecter et organiser ses données produit, vous entendez des acronymes fuser à longueur de journée : PIM, DAM, MDM, PAM, PXM… Les esprits peuvent donc parfois s’entremêler. Mais pas de panique, nous sommes là pour vous orienter vers le meilleur choix possible de stratégie produit. 

Concentrons-nous donc sur deux de ces acronymes avec une question qui revient souvent lors de nos démos : 

Quelle est la différence entre un PAM et un DAM ?

Vous avez un gros projet de structuration de vos données produit qui vont passer par le choix de différentes solutions telles que le PIM et ce qui va souvent de pair avec, le DAM.

Le PIM (pour rappel, Product Information Management) permet la gestion des contenus produit qui pourront concerner : le marketing, le web, le papier, les aspects techniques, les aspects normatifs, les caractéristiques logistiques ou encore économiques… bref, toutes les catégories utiles à vos produits et services. 

Le DAM (pour rappel, Digital Asset Management), quant à lui, permet la gestion très avancée des médias et de leurs données associées comme : les métadonnées, les mots-clés, les droits d’usage etc. dans le but d’assurer le maintien d’une image de marque forte. Son surnom le définit par ailleurs plutôt bien : la médiathèque d’une entreprise. 

Ce qui revient la plupart du temps au cours de nos échanges avec des prospects/clients ou d’une démonstration de notre solution MaPS System, est la question, “Qu’est-ce qu’un PAM ?” Un acronyme que l’on entend souvent et qui parfois, entre en jeu pour “discréditer” le DAM. 

Disclaimer : il s’agit en réalité d’un DAM extrêmement simplifié, qui vous permettra d’utiliser quelques assets certes, mais rien de très poussé, avec pour conséquence, un taux de complétion qui sera souvent insuffisant si vous visez certaines marketplaces par exemple. On peut d’ailleurs noter que le PAM dans son naming est un mix entre PIM et DAM, donc… pas un DAM à proprement parler !

Si vous avez de gros enjeux autour de l’asset management, un DAM, dans son entièreté sera toujours plus bénéfique qu’un PAM qui ne correspondrait en réalité, pour grossir le trait, qu’à 10% de la puissance d’un DAM.

 

MaPS System = PIM + DAM ?

L’avantage avec la solution MaPS System, c’est qu’elle offre un schéma complet de la collecte/gestion de données produit/média. Vous ne serez donc pas limité à un simple PIM avec des “touches” d’assets. 

Pour résumer, vous obtiendrez ainsi le combo gagnant avec le PIM, puisque vos forces commerciales pourront gérer de façon complète vos informations produit à jour, propres à vos métiers et en créant également vos propres règles en ajoutant le DAM, avec vos médias avancés (rarement existants dans un PIM classique) comme vos visuels, certificats, vidéos 3D, mannequins etc. qui pourront être mis à la disposition de vos ressources externes tels que des photographes ou agences de communication.

Vous ne trouverez donc pas de solution “PAM” chez MaPS System mais bien une solution complète de données produits/médias et ce, que vous soyez un distributeur ou un industriel. Pour rappel, MaPS System est capable de s’interfacer avec tout un panel d’outils SI pour récupérer l’information existante. 

 

On vous programme une démo quand vous le souhaitez, à midi comme à minuit ! Il suffit de nous faire une demande via notre formulaire web : https://bit.ly/3aw89uu

Avion avec une valise pour partir en vacances